Marcel Gbeffa

Danseur chorégraphe béninois basé à Cotonou, Marcel Gbeffa découvre la danse contemporaine en 2001.

Autodidacte, il suit des ateliers auprès de nombreux chorégraphes. Il crée son premier solo Et si en 2007. Depuis, il parcourt les continents, présentant ses créations dans de nombreux pays ( Botswana, Sénégal, Allemagne, France ) et celles des chorégraphes avec lesquels il travaille.

En 2010, son spectacle « Et Si » est sélectionné dans la catégorie solo des Rencontres Chorégraphiques d’Afrique et de l’Océan Indien  Afrique Danse à Bamako. Lauréat du Visa pour la création 2013, un programme de l’Institut Français, il crée le solo Derrière le rideau qui fait une tournée africaine en 2015. Marcel Gbeffa aborde les sujets philosophiques et métaphysiques en puisant dans son quotidien et son vécu.

Il reçoit plusieurs commandes de la Fondation Zinsou pour la création du Duo « le Couloir de l’Amour » ( 2011 ), puis des pièces collectives « Sans Regard » ( 2011 ), « Noir Mirage » ( 2012 ) et « Root In »( 2015 ). Depuis, il travaille en collaboration avec de nombreux chorégraphes de toutes les nationalités. En mars 2016, Marcel Gbeffa présente Empoigné(e)s à l’Institut Français de Cotonou, un spectacle sur le handicap co-écrit par Vincent Fritschi et Céline Coyac. En mai 2017, c’est avec Wendy Jehlen (Boston) qu’il réalise le projet « Run Like a Girl », destiné à promouvoir l’Egalité homme-femme au Bénin et soutenu par l’Ambassade des Etats-Unis. Il prépare les Jeux de la Francophonie qui ont eu lieu en juillet 2017 à Abidjan (Cote d’Ivoire). La Compagnie Multicorps y a représenté les couleurs du Bénin dans la catégorie danse création avec la pièce « Les Cris du Couvent ».

Depuis 2019, DIDE, sa dernière création co-signée avec l’artiste plasticienne Sarah Trouche (France), questionne la place de la femme dans la société contemporaine.

Copyright © 2021 Agence Taboo