ANIKAYA

Le théâtre de danse ANIKAYA évolue depuis 1998 sous la direction de la chorégraphe Wendy Jehlen. Jusqu’à présent, leur travail s’est étendu aux États-Unis, au Bénin, au Brésil, au Botswana, au Burkina Faso, au Canada, à Haïti, en Inde, en Italie, au Japon, en Corée, au Mali et en Turquie.
La mission de l’ANIKAYA est de briser les frontières perçues entre les personnes, les cultures et les formes d’art. Le travail d’ANIKAYA se divise en deux catégories symbiotiques et poreuses – performance et engagement communautaire.  Les deux reviennent à un catalyseur de changement essentiel – l’empathie kinesthésique. Leur travail remet en question les frontières qu’ils imaginent  entre eux et cherchent à briser ces murs imaginés à travers une pratique incarnée d’empathie radicale.
ANIKAYA tisse de la musique, de la danse, des arts visuels, des nouveaux médias et des histoires pour créer une œuvre qui résonne dans les traditions profondément ancrées, sans être liée à un seul genre, lieu ou pratique. 
ANIKAYA s’engage dans la représentation authentique de la réalité. Il est dirigé par des artistes et tous leurs projets sont créés par et pour des personnes de tous genres et présentations de genre, des personnes de couleur des États-Unis et du monde entier, des personnes qui créent dans des organismes socialement construits comme handicapés. 

Pour en savoir plus cliquez ici

© Copyright 2021, Tout droit réservé